Centre communal d’action sociale (CCAS)

.

Service d’Aide légale :

Le Service de l‘Aide légale est chargé d’établir les dossiers d’aide sociale et de les transmettre avec l’avis de la commission administrative aux Services de l’aide sociale du Conseil Général.

Les services de l’Etat et du Département restent maîtres des décisions d’accord et de refus concernant les prestations demandées. L’admission à l’aide légale est soumise à des conditions de résidence et de ressources.

Il s’agit :

- des dossiers de demande de prise en charge de la prestation Aide Ménagère à domicile

  • pour personnes âgées
  • pour personnes handicapées

- des dossiers de demande de Prise en charge des frais d’Hébergement en maison de retraite

- des dossiers de demande de prise en charge des frais en Foyer d’Hébergement (ESAT…)

- des dossiers d’obligation alimentaire à l’égard des parents ou des enfants

Indépendamment de cela, le CCAS permet la domiciliation des personnes sans domicile fixe en habitat mobile ou précaire afin que celle-ci a un lien avec la commune et leur permettre d’avoir une adresse pour faire valoir leurs droits sociaux (CMU, RSA).

.

Aides facultatives :

Parallèlement, le CCAS dispose de compétences facultatives.

Ces aides facultatives accordées, au cas par cas par le Conseil d’Administration peuvent prendre la forme de prestations ou de secours ponctuels utilisables à des fins très spécifiques :

  • Attribution de secours
  • Prise en charge de factures et aides ponctuelles
  • Aide sous forme de prêt (Régie Secours exceptionnel) ou de bons alimentaires

Son rôle est également d’être à l’écoute de tous ceux qui rencontrent des problèmes dans leur vie quotidienne. Il peut donc donner des conseils, communiquer des adresses utiles, servir d’intermédiaire avec l’administration. Il est à la disposition de tous les citoyens en toute confidentialité.

.